fbpx

Connais-tu : le but de l’amitié signé Inesta ?

 dans Un monde de foot

Andres Iniesta, héros de la finale de Coupe du monde 2010, se blesse juste avant le tournoi. C’est le drame ! Il sera finalement présent pour panser une blessure bien plus profonde.

Andres Iniesta, héros de la finale de Coupe du monde 2010, se blesse juste avant le tournoi. C’est le drame ! Il sera finalement présent pour panser une blessure bien plus profonde.

« Lorsque je me blesse, mon coeur et mon âme sont au tapis. » Iniesta ne retient pas ses larmes, il pense qu’il va manquer la Coupe du monde.

Son entraîneur, Vincente del Bosque, trouve les bons mots : « Ne t’inquiète pas, je t’attendrai jusqu’au bout. » Grâce aux miracles d’un préparateur physique, Iniesta est remis sur pied.

L’Espagne assure dans le tournoi et élimine l’Allemagne en demi grâce à un but de Puyol. Iniesta lui dit après le match : « Tu viens de marquer le but le plus important de l’histoire du foot espagnol. » Puyol répond : « Le but plus important jusqu’à dimanche, j’espère. » Iniesta rebondit : « T’inquiète pas pour ça, je vais m’en occuper. » Il parle de la finale bien sûr.

Quelques minutes avant le match, il demande à l’un des membres du staff : « Stp prépare-moi un tee-shirt en hommage à Dani Jarque et écris : « Dani Jarque siempre con nosotros » (Dani Jarque toujours avec nous)…

Jarque est l’ami d’Iniesta. L’un joue à l’Espanyol, l’autre au Barça, deux clubs rivaux de Barcelone.

Ces sportifs qui nous ont quitté trop tôt - Page 7 sur 30 - Pause Sport

Mais ils sont toujours réunis en sélection espagnole de U15 à U21 et deviennent inséparables jusqu’au 8 août 2009, le jour où Dani Jarque, capitaine de l’Espanyol, est victime d’une crise cardiaque.

Un an après cette tragédie, Iniesta n’a pas oublié son ami et veut partager ce moment sacré avec lui. Quand la balle arrive sur lui à la 116e minute, il contrôle puis frappe en demi-volée. Il marque le but de la victoire face aux Pays-Bas. C’était écrit.

Rien ne peut séparer ces deux-là. Il retire son maillot et dédie ce but à son ami. Comme le dira l’épouse en deuil de Jarque : « Le ciel et la terre s’étaient rassemblés pour ce but. »

par Franck Paquet Durand
Extrait de Petit Pont n°115 ©Journal Petit Pont / DR
Petit Pont est le 1er journal de football pour les enfants de 6-13 ans
Pour s’abonner : c’est ici
Recommended Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0