fbpx

CONNAIS-TU ? LA HONGRIE, UNE ÉQUIPE EN OR

 dans Un monde de foot

Considérée comme la plus belle équipe de tous les temps, meilleure que le Brésil de Pelé ou les Pays-Bas de Cruyff, la Hongrie de Puskas, Kocsis ou Czibor était surnommée le Onze d’or…
Le monde découvre l’équipe de Hongrie aux JO d’Helsinki en 1952. Elle remporte la médaille d’or en gagnant tour à tour contre la Roumanie (2-1), l’Italie (3-0), la Turquie (7-1), la Suède (6-0) et la Yougoslavie (2-0). À sa tête, Gusztáv Sebes, l’entraîneur qui réinvente le football avec son célèbre 4-2-4. Finis les longs ballons envoyés vers l’avant, on joue en passes. Le 25 novembre 1953, la Hongrie réalise son exploit le plus retentissant à Wembley en battant 6 à 3 l’Angleterre qui n’avait encore jamais perdu sur son sol contre une équipe européenne. La presse anglaise parle alors de match du siècle. Un coup de chance ? Sûrement pas, puisque les Hongrois rejoueront contre les Anglais en Hongrie et gagneront 7 à 1 !

Invaincue depuis quatre ans, la Hongrie est favorite pour la Coupe du monde de 1954 en Suisse. Elle enchaîne les victoires contre la Corée du Sud (9-0), l’Allemagne (8-3), le Brésil
(4-2), puis l’Uruguay, le tenant du titre (4 à 2). C’est la première défaire de l’Uruguay lors d’un tournoi mondial. La Hongrie retrouve l’Allemagne en finale et mène 2 à 0 après huit minutes de jeu. Mais les Allemands finissent par l’emporter 3 à 2, bien aidés par un terrain rendu boueux par la pluie qui empêche les Hongrois de mettre en place leur jeu très technique. En 2010, une enquête allemande révèle que les joueurs allemands s’étaient dopés avec un produit que l’on appelle la « drogue du soldat ». L’histoire de cette équipe de légende prend fin le 23 octobre 1956 en pleine guerre froide, quand les chars russes entrent à Budapest pour écraser la révolution hongroise. Si la mémoire ne retient souvent que les vainqueurs, le cœur lui n’oublie pas cette équipe fabuleuse qui jouait un football merveilleux et généreux.

Par Franck Paquet-Durand ©DR

Recommended Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0