fbpx

CONNAIS-TU ? LE FAIR-PLAY A L’ANGLAISE

 dans Un monde de foot

Une belle action n’est pas forcément un but, il s’agit parfois d’un geste « fair-play » qui procure tout autant de plaisir. Quand cela se produit, c’est le football en général qui gagne.…
« Fair » signifie en anglais franc, honnête, loyal, sans tricherie… « Play », c’est bien évidemment « le jeu »… L’expression « Fair-play », inventée par les Anglais et traduite en français par «l’esprit sportif », consiste à respecter les règles du jeu et son adversaire… On ne l’humilie pas s’il perd et on le félicite s’il gagne… On reste élégant dans la victoire comme dans la défaite. Le fair-play peut se produire en tribune entre supporters comme sur le terrain entre joueurs. Le club de Leicester en Angleterre en est le parfait exemple. Peu de temps après le décès de son président, Vichai Srivaddhanaprabha, suite à un accident d’hélicoptère, Leicester reçoit dans son stade Watford pour un match de championnat. Les supporters adverses profitent de l’occasion pour dérouler une banderole : « Merci Vichai de nous avoir tous permis de rêver. Repose en paix ».

Ému par cet hommage, le fils de l’ancien patron de Leicester a décidé d’offrir sandwichs et bières aux supporters de Watford dans l’enceinte du stade. Côté terrain maintenant, lors d’un match de Coupe de la Ligue en 2007, Nottingham, mène 1-0 face à Leicester. À la mi-temps, Clive Clarke, joueur de Nottingham, fait un gros malaise dans les vestiaires et est évacué en urgence à l’hôpital. Le match est arrêté et reporté quelques jours plus tard.

Selon le règlement, le match doit être rejoué entièrement et donc repartir de 0 à 0. Par souci de fair-play, les joueurs de Leicester vont laisser le gardien adverse marquer dès le coup d’envoi pour redonner l’avantage mérité de Nottingham. Un geste récompensé, puisque Leicester finira par gagner ce match 3 à 2. Toute la magie du fair-play !

Par Franck Paquet-Durand ©DR

Recommended Posts
Comments
  • Denis COLCOMBET
    Répondre moderated

    Hem, bon article empli de bienveillance, mais l’inverse est également très courant, surtout dans le jeu – sauf si la simulation fait partie du jeu, naturellement. Les qualités de « vice »‘ soulignées par trop d’entraîneurs sous couvert d’absence de scrupules et que seule la victoire est belle. Mais bien entendu, niveau éducateurs, la vertu prévaut souvent jusqu’à 12 ans environ. Très belle photo : Qui sont les protagonistes de cette magnifique poignée de mains, et à quelle occasion? Bon sacerdoce Petit Pont.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0