fbpx

WENDIE RENARD, L’ÉTOILE FILANTE (1ere partie)

 dans Les enfants à l'honneur

Exclu Petit Pont : Éthan, 11 ans, pose ses questions à Wendie Renard, capitaine et défenseuse centrale de l’équipe de France et de l’Olympique Lyonnais – 12 titres de championne de France et 5 titres de Ligue des championnes !

Avez-vous déjà joué avec une équipe de garçons ?
Oui, j’ai commencé à jouer au football en club avec les garçons en Martinique, jusqu’à l’âge de 13-14 ans.

Comment avez-vous été repérée avant d’être professionnelle ?
On ne me connaissait pas ici en métropole. C’est le conseiller technique de la Martinique (CTR) qui m’a permis de venir faire un essai à Clairefontaine. Ça ne s’est pas bien passé, je sortais de chez moi ou il y avait du soleil, et je me retrouvais dans un lieu où il faisait un peu froid… Le dépaysement n’est jamais facile pour un enfant. Le CTR a insisté car il croyait en moi. Il a appelé un ami à Lyon, j’ai eu une seconde chance. Ça a marché, dieu merci !

Êtes-vous une maman ?
Non, mais j’adore les enfants ! J’ai mon petit neveu avec moi à Lyon, je suis marraine en plus, je joue ce rôle de deuxième mère.

Quel est votre meilleur souvenir de foot enfant ?
J’étais en benjamines (11-12 ans) avec les garçons, nous sommes allés faire un tournoi. Notre coach nous avait dit : « Si vous gagnez, on passe au Mc Do après… » (éclats de rire), c’était pas mal hein ? On a gagné, on a choisi ce qu’on voulait et on a mangé tous ensemble dans le bus au retour, c’était un très bon moment.

C’est quoi l’ambiance du groupe en équipe de France ?
Ah, ça chambre, ça rigole ! Quand c’est travail, c’est travail. On est sérieuses. Mais pendant les moments de détente, on s’amuse bien, on joue aussi à FIFA, tu connais ça… On est de bonnes vivantes.

Quel est votre joueur ou joueuse préféré ?
À ton avis ?
Réponse d’Ethan : « Vous ? ». Wendie éclate de rire.
Moi ? Non, je ne peux pas m’aimer moi. Je te donne un indice, il a gagné 5 fois le Ballon d’or…
Réponse d’Ethan : Ronaldo !
Voilà, tu as tout compris ! Son enfance n’était pas facile. Quand il a laissé sa maman pour aller en centre de formation, il a beaucoup pleuré. Et son papa qui croyait en lui mais qui ne verra pas sa réussite en raison de son décès quand Ronaldo avait 21 ans. C’est un bosseur et tout ce qu’il a, il le mérite. Il n’est jamais rassasié, il a pourtant gagné beaucoup de trophées. Il est au dessus du lot. Tant qu’il jouera au foot, il voudra être le meilleur, j’adore ça chez lui.

Un conseil de footballeuse ?
À ton âge, il ne faut pas se poser de questions sur le terrain. C’est bien d’avoir de l’ambition, mais le plus important c’est de prendre du plaisir. Si tu es appliqué et tu écoutes bien ton coach, petit à petit tu vas progresser.

Avant les matchs, il n’y a pas de raison d’avoir la pression. Aie confiance en toi et rassure-toi en te disant que toute la semaine cela s’est bien passé à l’entraînement. Concentre-toi sur les premiers ballons, car ils mettent en confiance. Le foot c’est beau, alors pas de pression inutile qui pourrait te faire déjouer.

A suivre…

Wendie Renard en action :

Propos recueillis par Matthias Rey et Franck Paquet-Durand

©DR / Journal Petit Pont / journalpetitpont.fr

Un grand merci à Wendie Renard et au service de presse de la FFF d’avoir accepté de répondre à un jeune footballeur.

Recommended Posts
Comments
  • paul.debelenet
    Répondre

    Elle est très bonne : il faut vraiment prendre exemple sur elle!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0