fbpx

Le football… à l’ancienne

 dans Tableau Noir (technique)

Même si tes parents ne courent plus beaucoup aujourd’hui car, selon toi, ils sont trop vieux, sache qu’à ton âge, ils jouaient aussi au foot. À leur
époque, pas de Fifa sur console, et rien ne valait mieux qu’un bon match avec les copains en bas de chez eux… Mais attention, il y avait des règles bien précises. Parles-en avec tes parents, ça leur rappellera des souvenirs……

1 – Le moins bon est toujours gardien ; si personne ne se met d’accord, il y a goal volant ; et là, les problèmes commencent, car quand le goal sort pour attaquer et qu’il perd la balle, un autre a pris sa place et arrête le tir avec la main. Il assure qu’il avait dit avant « changement de gardien » : quelle arnaque !

2 – Le match se termine uniquement si tous les joueurs sont fatigués, sauf si le propriétaire du ballon se fâche, là c’est le coup de sifflet final !

3- Peu importe le score, l’équipe qui marque le dernier but remporte le match. Dur quand tu menais 10 à 0 et que tu prends un but à la fin qu’on appelle en plus la mort subite…

4- Quand il y a penalty, le gardien est remplacé par le meilleur joueur de son équipe.

5- Les deux meilleurs joueurs ne peuvent pas jouer dans la même équipe alors chacun leur tour ils choisissent leurs coéquipiers. Si tu es choisi en dernier, tu es vexé. Tu attends le match avec impatience pour leur prouver qu’ils ont fait un mauvais choix.

6- Quand le ballon sort du terrain trop loin, c’est le frappeur qui doit aller le chercher. On choisit tous un nom de joueur. Platini et Maradona sont réservés aux deux plus forts.

7- Pour distinguer les équipes, l’une d’entre-elles doit jouer le torse nu. Gare aux grosses frappes, ça peut fouetter !

8- Il n’y a pas d’arbitre, on dit « faute »… et seulement si elle est grave !

9- Parfois pas de poteaux, ni de barre transversale, juste des habits posés sur le sol pour faire les buts.

10- Contre les plus grands, tu ne marques jamais, ils disent toujours que ton tir est trop haut ou pile sur le poteau ! C’est pas juste mais tu acceptes sans broncher…

par Franck Paquet-Durand © Journal Petit Pont / DR
Pour s’abonner : c’est ici

Recommended Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0