fbpx

FRANCESCO TOTTI, le joueur éternel !

 dans Légende

Si Rome est la cité éternelle, l’AS Rome sera son club pour la vie. Francesco Totti va y jouer de 1993 à 2017, soit 25 saisons… Il en sera même le capitaine dès l’âge de 22 ans et jusqu’à 41 ans ! Un règne digne des plus grands empereurs romains.

” No Totti No Party  » ! Ce sont les mots qui sont inscrits encore aujourd’hui sur une banderole en Curva Sud, la tribune la plus chaude de l’Olimpico, le stade de l’AS Rome. Malgré son départ à la retraite, le 28 mai 2017, il reste l’idole du peuple. Pas de Totti, pas de fête !

La vie sans lui manque de magie, de folie, de spectacle. Car balle au pied, Totti était capable de gestes de génie. Numéro dix, ses passes étaient des offrandes et ses tirs un don. Il existe quelques joueurs comme ça qui ont été gâtés par les dieux du football.

Enfant de Rome, il frappe ses premiers ballons dans les rues pavées de Trastevere, quartier populaire de Rome, bastion des supporters romains.

Chez les Totti, on supporte l’AS Roma de père en fils. Lorsque la Lazio et la Roma viennent frapper à sa porte, la famille n’hésite pas un instant. À 13 ans, Totti rejoint le centre de formation de l’AS Rome. De 13 à 41 ans, il défendra les couleurs de son cœur, à 16 ans il fera ses premiers pas en pro.

Fidèle et amoureux de son club, de sa ville, il ne la quittera pour rien au monde. Les occasions ne manquent pourtant pas…

En fin de carrière, il reçoit des offres des USA et des pays du Golfe, mais il ne cède pas :

Ils m’auraient couvert d’or, mais j’aurais ruiné 25 ans d’amour “, dira-t-il.

Plus tôt, lorsqu’il est au sommet de son art, Florentino Perez (Real Madrid), Roman Abramovich (Chelsea) ou Silvio Berlusconi (Milan AC), trois des présidents les plus puissants de l’histoire du foot, vont tenter en vain de le recruter. Il a toujours refusé les trophées et l’argent pour vivre la passion et l’amour d’une vie, dévoués à l’AS Roma.

Être champion avec la Roma, c’est comme gagner dix titres ailleurs ”.

Considéré comme un dieu vivant à Rome, certains avouent même qu’il est plus grand que le Pape ! Sur le terrain en tout cas, il inspire et éclaire ses coéquipiers, il est le guide. Celui qui mène l’AS Rome sur la plus haute marche en Italie en remportant le Scudetto 2001. Il s’ agit du troisième titre de champion de l’histoire du club, le premier depuis 18 ans.
Avec l’Italie, il perd en finale de l’Euro 2000 contre la France, où il est élu meilleur joueur italien du tournoi, mais prend sa revanche en 2006 en remportant la Coupe du monde contre les Bleus de Zidane.

Pour Maradona, ” Francesco Totti, c’est le roi de Rome ! Il est et restera le meilleur joueur que j’ai vu jouer de toute ma vie. ”

Lors de son dernier match en 2017 avec son seul et unique club, l’émotion est immense. Totti atteint une fois de plus le but, celui qui consiste à donner de l’amour au peuple de Rome.

Puis il tire sa révérence sur ces quelques mots : “ Naître Romain et Romanista est un privilège. Être le capitaine de cette équipe a été un honneur. Je vous aime. ”

Par Franck Paquet-Durand
Article extrait du numéro 86 de Petit Pont, le 1er hebdo foot pour les 6-13 ans
©DR / Journal Petit Pont / journalpetitpont.fr

Recommended Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0