fbpx

TABLEAU NOIR : LA GUERRE DES ETOILES

 dans Tableau Noir (technique)
Qui ne rêve pas d’épingler une étoile sur son maillot, symbole de belle victoire ?
Dans les championnats nationaux :

Chaque championnat et chaque équipe possèdent leurs propres règles. En France, seuls l’OM et l’AS Saint-Étienne arborent une étoile sur leur maillot.

L’étoile sur le maillot marseillais rappelle que les joueurs de l’OM resteront « à jamais les premiers » à avoir remporté la Ligue des champions.

Quant à l’ASSE, elle est la seule équipe à avoir gagné 10 fois le championnat de France.

L’OM et le PSG comptent 9 titres et pourraient bientôt prétendre à cette étoile.

En Italie c’est comme en France, 10 titres de champion = 1 étoile. Avec ses 36 scudetti (titre de champion d’Italie), la Juventus affiche fièrement 3 étoiles sur son maillot.
Au Portugal, certaines grandes équipes se la jouent modestes… Le FC Porto (25 titres) et le Sporting de Lisbonne (18 titres) n’en ont brodées aucune sur leurs maillots, contrairement au Benfica de Lisbonne et ses trois étoiles pour ses 36 titres.

En Allemagne, le barème des étoiles est le suivant :

  • trois titres de champion = 1 étoile
  • cinq titres = 2 étoiles
  • 10 titres = 3 étoiles
  • 20 titres = 4 étoiles…

Seul le Bayern possède 5 étoiles sur son maillot pour ses 30 titres en Bundesliga.

En Angleterre, les clubs font comme ils le souhaitent. Du coup, Manchester United (20 titres), Liverpool (18) et Arsenal (13) n’affichent aucune étoile, à la différence d’Huddersfield (club de 2e division) qui en compte trois en mémoire de ses trois titres de champion en 1924, 1925 et 1926 !

Et pour les coupes d’Europe…

Il n’existe pas d’étoile particulière pour les vainqueurs en coupe d’Europe. L’UEFA permet simplement de porter un badge aux clubs qui ont remporté au moins trois fois de suite ou cinq fois en tout la même compétition.

  • Le Real : 13 titres,
  • le Milan AC : 7,
  • le Bayern : 6,
  • Liverpool : 6,
  • le Barça : 5
  • et l’Ajax : 4 dont trois titres d’affilée entre 1971 et 1973

sont concernés par cet honneur.

Enfin, en Coupe du monde, c’est plus simple : une victoire finale = 1 étoile.

Grâce à ses deux sacres en 1998 et 2018, la France possède donc deux étoiles, le Brésil, pays le plus titré, en compte 5.

par Franck PAQUET-DURAND
Extrait du numéro 99 du ©Journal Petit Pont / DR
Petit Pont est le 1er hebdomadaire de football pour les enfants de 6-13 ans.

Pour s’abonner : c’est ici

Recommended Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0