fbpx

LEGENDE : “ TERMINATOR SCHMEICHEL ”

 dans Légende

Le géant Danois de 1,93m est considéré comme l’un des plus grands gardiens de but de l’histoire. Véritable patron dans sa surface, le grand blond multipliait les exploits jusqu’au bout de ses gants !

Peter Schmeichel a été élu meilleur gardien de football en 1992 puis 1993 et figure parmi les dix meilleurs du 20è siècle à ce poste par l’International Federation of Football History & Statistics (IFFHS). Autant dire que le gardien danois fait partie des légendes aux cotés des Lev Yachine, Gordon Banks ou Dino Zoff.

Il est né dans la banlieue de Copenhague d’un père polonais musicien de jazz et d’une mère danoise infirmière. Ce fils de musicien va apprendre le piano et faire aussi ses gammes au football, son autre passion. Le toucher délicat de ses mains de pianiste lui conférera aussi le talent pour jouer une symphonie en « arrêts majeurs.

https://editorial.uefa.com/resources/0253-0d8119ae64e6-74492a8ff30b-1000/peter_schmeichel_denmark_.jpeg

Le jeune blondinet fait ses débuts dans le club de Hvidovre. Il rejoint ensuite l’équipe de Brondby, l’une des plus célèbres du championnat du Danemark, où il va glaner quelques titres.https://images.daznservices.com/di/library/GOAL/76/b4/peter-schmeichel-man-united-champions-league-1999_1rv14v3rucvxa1rpxlq0b4atkp.png?t=19396441

Alors que son club a déjà réalisé le doublé coupe-championnat, lors de la saison 1990-1991, son talent éclate au grand jour sous les feux des projecteurs européens lorsqu’il atteint les demi-finales de la coupe de l’UEFA. Repéré par Alex Fergusson, le manager des « Diables rouges », il est transféré à Manchester United.

La race des grands gardiens

La légende de celui que l’on surnommait The great Dane (le grand Danois) en référence à un chien de taille géante, parce qu’il était Danois, mais aussi de cette race des grands gardiens, va enfin s’écrire.

Sir Alex avait d’ailleurs qualifié l’arrivée du gardien danois de l’affaire du siècle ou « The bargain of the Century ». Il ne se trompait pas. Le fol Euro 92 va révéler la rage de vaincre de Peter Schmeichel, un gardien complet avec une mentalité hors norme…

En sauvant son équipe en demi-finales contre les Pays-Bas en arrêtant un pénalty de Marco Van Basten, Schmeichel contribue à la victoire surprise de son pays en finale. Ce qui lui a valu un autre surnom, Terminator Schmeichel, tellement il semblait invulnérable dans ses buts.

Pour l’Angleterre, il reste le plus grand gardien de l’histoire du club avec cinq titres de champion, et surtout une Ligue des champions en 1999 dans un match d’anthologie contre le prestigieux Bayern Munich.

https://img.bfmtv.com/i/0/0/73a/ddbad981d123ce042ea3434e95417.jpg

Il achèvera sa carrière à Aston Villa en 2003, après deux saisons au Sporting Club de Portugal.

Quand on l’interroge sur les qualités indispensables pour être un bon gardien, il met d’abord l’accent sur l’agressivité. « Je pensais toujours à être agressif, à ne pas prendre de risques, mais à prendre les décisions par moi-même… Je sortais rapidement, m’assurant que mes défenseurs autour me comprenaient et réalisaient que je laissais le but vide. »

Aujourd’hui, Peter Schmeichel n’a pas laissé ses cages vides puisque son fils Kasper suit ses pas en Angleterre…

https://img.aws.la-croix.com/2018/06/26/1100950112/Kasper-Schmeichel-gardera-cages-danoises-apres-Bleus_0_1189_788.jpg

par Franck Paquet-Durand

©DR / Journal Petit Pont
Infos & abonnement : journalpetitpont.fr

Recommended Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0