fbpx

QUAND J’ETAIS PETIT par RIYAD MAHREZ

 dans Les enfants à l'honneur

Petit mais costaud !

C’est dans l’adversité qu’on devient plus fort. Combien d’enfants n’étaient pas les meilleurs à 12-13 ans et finissent pourtant professionnels ?

À 14 ans, il ne fait pas partie des équipes élites. Il y avait plus fort que lui

Le déclic peut arriver à tout moment et le parcours de Riyad Mahrez le prouve encore une fois. Gamin, il n’était pas considéré à sa juste valeur en raison de son physique jugé trop frêle. Il va alors s’accrocher et développer une qualité essentielle pour tous les footballeurs : la force mentale !

Mohamed Coulibaly, le directeur sportif de l’AAS Sarcelles, son club de 13 à 18 ans se souvient : « C’était un petit gabarit, très chétif, pas très rapide, mais avec un pied gauche déjà très précis. Il avait une grande qualité technique et un bon sens du jeu. Mais ce n’était vraiment pas le meilleur de sa génération. Il s’est retrouvé dans les équipes 2 ou 3.

http://s1.lprs1.fr/images/2019/04/12/8051811_16085e82-5b8d-11e9-a3ba-b8725bb86f82-1.jpgavec les jeunes de l’école de football de l’AAS Sarcelles

Les déficits de vitesse et de puissance athlétique faisaient qu’il avait du mal à s’imposer dans ces équipes de foot à 11. » À 14 ans, il ne fait pas partie des équipes élites, les fédéraux, là où tous les recruteurs repèrent les meilleurs pour les centres de formation. Il y avait plus fort que lui. Riyad ne lâche pas pour autant. Pour réussir, il faut y croire et, de ce côté-là, le petit n’a rien à envier à personne, comme le confie Mohamed : « Sa force, c’est qu’il a toujours cru en lui. Au collège, quand tous ses potes étaient déjà partis dans un club pro ou venaient d’y signer, il n’arrêtait pas de dire qu’il serait pro. Il me l’avait juré. »

Le décès de son papa à ses 15 ans va le pousser à réussir. Il est déterminé à accomplir son rêve mais aussi celui de son père. Plus rien ne peut l’arrêter, il signe au Havre, avant de partir en Angleterre, à Leicester puis à City où les défenseurs de Premier League peinent à le stopper !

Aujourd’hui, il est en finale de la Coupe d’Afrique des Nations avec l’équipe nationale d’Algérie…

Par Franck Paquet-Durand

© Journal Petit Pont / DR

Source vidéo : Score 90s

Recommended Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0